Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Les Républicains Eaubonne

MOBILISONS-NOUS LE 19 SEPTEMBRE POUR SAUVER NOS COMMUNES ET LA QUALITE DES SERVICES A LA POPULATION !

Après une pause estivale dont chacun aura pu profiter je l’espère, nous reprenons notre bâton de militant et de citoyen engagé afin de lutter pour les idées et les réformes auxquelles nous croyons et pour préparer un nouvel avenir à notre pays, en décembre prochain avec les élections régionales mais également à moyen terme avec la préparation des élections présidentielles et la primaire qui les précèdera.

Ce chemin commence dès le mois de septembre et en particulier le 19 septembre, où nous sommes tous invités par l’Association des Maires de France (AMF) et je vous invite tous, à nous mobiliser afin de défendre l’avenir de nos communes qui sont littéralement asphyxiées financièrement par l’Etat. Nous sommes les premiers à dire que nous avons trop dépensé sans compter pendant des années et que la fuite en avant de la dette et des déficits n’était plus possible.

Mais il y a façon et façon de le faire. D’abord en s’attaquant aux vrais secteurs budgétivores voire sources de gabegie. En la matière, les dépenses sociales battent tous les records en France et c’est évidemment le secteur auquel le gouvernement ne touche pas ! Le Président de la République a beau jeu de dire qu’il fait des économies. C’est faux ! La seule vraie baisse est celle des dotations aux collectivités, imposées sans concertation en particulier aux maires qui doivent ensuite se débrouiller pour gérer la commune avec parfois un budget amputé d’un tiers ! L’Etat prétend faire des économies qu’il ne s’applique pas mais qu’il impose aux communes. Cela s’appelle refiler la patate chaude.

Après une première baisse en 2014, le gouvernement a mis en œuvre une nouvelle diminution des dotations aux collectivités de 11 milliards d'euros de 2015 à 2017. Les communes qui ont déjà fait des efforts considérables en matière de fonctionnement sont aujourd’hui à l’os et ne peuvent plus faire d’économies supplémentaires sans supprimer ou diminuer drastiquement la qualité des services à la population, comme les activités périscolaires, la cantine, l’amplitude horaire d’ouverture des équipements municipaux, le soutien aux associations etc.

Face à cette situation, seules trois options sont possibles : réduire fortement les services du quotidien proposés aux citoyens, renoncer aux investissements préparant l'avenir ou augmenter les impôts locaux ou les tarifs des services proposés.

Selon un rapport sénatorial paru en juillet, cette réduction des dotations entraîne déjà une forte baisse des investissements des collectivités locales. Cela veut dire moins d’équipements sportifs, culturels, moins d’écoles, des routes moins entretenues mais cela veut dire également que les collectivités sont contraintes de ne plus faire travailler les entreprises locales et c’est l’économie de proximité dans son ensemble qui se trouve aujourd’hui menacée.

C’est la raison pour laquelle élus mais aussi citoyens, nous devons nous mobiliser afin de crier au gouvernement notre mécontentement et dénoncer la situation insupportable dans laquelle il plonge les territoires faute de faire des efforts lui-même. C’est trop facile !

RENDEZ-VOUS samedi 19 septembre à 11h15 sur le parvis de la préfecture à Cergy !

Avec vos écharpes si vous êtes élu(e), avec votre motivation de citoyen dans tous les cas de figure. Nous vous attendons très nombreux, l’enjeu est de taille.

Je compte sur votre présence !

Axel PONIATOWSKI

Commenter cet article